Nouvelles permanences.

Publié le par cenetistes84

Permanence Syndicale

Tous les 1eret 3èmeMercredi de chaque mois de 18h à 20h maison des associations (salle 2) Mérindol.

 

Pour ne plus subir l’exploitation et l’oppression, il est nécessaire de se regrouper pour une défense collective. C’est le but du STICS CNT 84.

 

Qu’est-ce que le STICS(Syndicat des Travailleurs des Industries, du Commerce et des Services) 

Syndicat interprofessionnel, il associe des travailleurs et travailleuses de toutes nationalités, de toutes les branches professionnelles, en CDI, comme en contrats précaires, ainsi que celles et ceux qui sont privé e s d’emploi.

 

Qu’est-ce que la CNT  (Confédération Nationale du Travail) ?

Nous nous situons dans la tradition du Syndicalisme Révolutionnaire des origines de la CGT et de l’Anarcho-Syndicalisme de la CNT espagnole.

 

Chez nous, chacune et chacun compte pour un. Pas de chefs ou de spécialistes. Pas de directives venues d’en haut, de Paris, ou d’ailleurs. Pas de subordination à un parti politique. A la CNT, tout le monde pense, tout le monde décide, tout le monde prépare et agit.

Pas de grandes déclarations ou de calcul de « tactiques » politiciennes.

On décide nous-même, sans passer par une autorité, sans s’en remettre à un élu, ou à des candidats.

 

Pour être efficaces, nous agissons directement, et là où ça fait mal.

Si nous rejetons la violence, c'est-à-dire l’atteinte à l’intégrité physique ou morale des individus, nous ne nous interdisons aucun moyen d’action : la grève ; l’occupation ; le boycott ; le sabotage ; la désobéissance civile.

 

Cette organisation et cette manière d’agir, sont à l’image de la société de justice, de liberté et d’égalité à laquelle nous aspirons.

Une société où toutes dominations, toutes exploitations, toutes hiérarchies, seront abolies.

Une société sans maîtres, sans patrons, sans gouvernants, composée de femmes et d’hommes libres et égaux autogérant leurs études, leur travail, leur consommation, leur habitat…leur vie.

 

stics84@cnt-f.org www.cenetistes.over-blog.com

 

Commenter cet article